Rénovation de maison ancienne : les aides et crédits accessibles


Conseils / mardi, novembre 27th, 2018

Il est important de penser à la rénovation de son logement ancien, notamment pour le rendre plus performant, écologique et rentable. Cependant, la plupart des ménages sont incapables de réaliser ce type de projet, en raison du manque de ressources. Toutefois, il existe plusieurs solutions afin de financer ce type de projet.

Bien estimer les dépenses liées aux travaux de rénovation

L’estimation du coût est l’étape primordiale à faire avant de rechercher les moyens de financement des travaux de rénovation. Cela permettra de connaître le montant nécessaire pour mener à bien le projet jusqu’à son terme. Il faudra donc dresser une liste des choses à faire, des matériels à utiliser et également la rémunération d’un architecte ou un artisan professionnel.

Afin d’établir des chiffres plus ou moins précis, d’autres points sont aussi à revoir. Vous devez notamment déterminer la surface à rénover. Pour les travaux importants inclus dans la catégorie des gros œuvres comme la plomberie, l’électricité, la pose de nouveau sol, etc., le savoir-faire d’un professionnel est requis. Ce qui peut engendrer davantage de dépenses.

Avec ces nombreux points à tenir en compte pour la réalisation des travaux, il est indispensable de bien réfléchir avant de débuter, notamment sur les devis, les tarifs des matériels dans les magasins. Pour le devis, le coût de la main-d’œuvre doit être séparé des fournitures. Puis, en fonction du type de rénovation à réaliser, il est important de penser à son financement. L’une des solutions les plus accessibles reste le crédit. Là encore, faire un comparatif credit s’avère être indispensable. Mais pour y voir plus clair, retrouverez ci-dessous diverses propositions pour financer les travaux de rénovation.

Les crédits et aides pour financer son projet de rénovation

Une fois les devis pour la rénovation du logement entre vos mains. Vous avez maintenant une estimation du coût. Cette étape est indispensable pour avoir toutes les informations requises pour les banques afin de faire les comparatifs de crédits et choisir entre les nombreuses offres de prêts accessibles pour la rénovation de votre maison ancienne. Pour vous aider à choisir le moyen de financement adapté, nous vous avons rassemblé quelques exemples d’offres de prêts et aides pour mener à bien votre projet.

Opter pour le prêt travaux

Pour subventionner les travaux de rénovation, souscrire à un crédit à la consommation peut s’avérer être une très bonne alternative. Il est possible d’en recourir dans différents établissements financiers. Généralement, le montant proposé pour ce type de financement est plafonné à 75 000 euros. Pour ce type de prêt, il est indispensable de faire des comparaisons entre les banques.

Pour cela, il est important de savoir le montant de l’emprunt, les mensualités, la durée du crédit. En plus de cela, il est utile de tenir compte du TAEG fixe, le coût de l’assurance emprunteur ou encore le montant des frais de dossier. Sur ce, il existe deux types de crédits à choisir pour le financement des travaux, à savoir le prêt personnel et le prêt affecté.

L’éco-PTZ dédié à la rénovation énergétique

Ce type d’emprunt est avantageux puisqu’il n’y a aucun intérêt de remboursement. Il est adapté à tous ceux qui comptent réaliser des travaux de rénovation et d’amélioration de la performance énergétique. Il faut savoir qu’il est toujours valable actuellement, et ce, jusqu’au 31 décembre 2018. Et d’après les dernières nouvelles, celui-ci serait reconduit jusqu’en 2021 pour favoriser la diminution de la consommation d’énergie du logement. En plus de cela, pour l’année 2019, les logements de plus de 2 ans seront éligibles tout comme les travaux d’isolation des planchers bas.

Le prêt travaux amélioration d’action logement

Cet emprunt est une opportunité pour les ménages de bénéficier d’un crédit à un taux de 1 % avec l’assurance non incluse. Cependant, il est particulièrement dédié aux salariés travaillant dans le secteur privé non agricole et dans des entreprises dotées de 10 salariés au minimum et propriétaires de leur bien immobilier. En général, cette subvention peut aider jusqu’à 100 % des travaux avec une durée de 10 ans. Pour en bénéficier, l’accord de l’entreprise sera indispensable. Quant aux travaux éligibles, il y a les rénovations liées aux revêtements du sol, les sanitaires, l’isolation thermique, la peinture, le chauffage, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *